• Ghizlaine Lahrougui

La journée de la Terre : Une piqûre de rappel de l’urgence climatique.



Aujourd’hui, le focus éditorial est mis sur la journée de notre belle planète. En effet, nous voyons beaucoup de publications ou l’on se souhaite une bonne journée de la Terre avec un rappel de bonnes résolutions à prendre pour sauvegarder notre planète. En ce 22 avril, Geosapiens aimerait faire un petit rappel des impacts des inondations dans le monde et au Canada. Une situation de plus en plus inquiétante à cause les changements climatiques.


Selon une étude de l’Aqueduct Floods, le nombre de sinistrés par les inondations dans le monde va plus que doubler. Nous passerons d’environ 65 millions de sinistrés en 2020 à 132 millions en 2030. Une augmentation plus qu’inquiétante vu que les dommages causés par cette catastrophe naturelle dépasseront les 700 milliards de dollars.


Il est important de noter que le Canada est loin d’être épargné par ce désastre naturel. Le nombre de canadiens victimes d’inondations passera de 200 000 en 2010 à plus de 350 000 sinistrés en 2030. Le coût des dommages lié aux inondations ne fera que grimper pour dépasser les 14 milliards de dollars.


La journée de la Terre est une occasion de rappeler l’urgence d’agir pour préserver notre Terre et pour faire un rappel des enjeux importants de notre société en lien avec le risque d’inondation. C’est également une occasion pour sensibiliser la population à être plus consciente et plus résiliente face aux changements climatiques.


Bonne journée de la Terre à tous.


L’équipe de Geosapiens.

#journéedelaterre #earthday #inondation